RAVIVÉ.E.S

SYNOPSIS

Nous suivons deux personnages isolés dans un espace dominé par les écrans, des lumières artificielles qui choisissent ce qui est éclairé et ce qui doit être caché. Lors d'une coupure d'électricité, chacun.e se retrouve sans repères, forcé.e à redécouvrir l'espace qui l'entoure par un retour à la matière naturelle: iels allument des feux, les multiplient, créant ainsi un rapport à l'autre. Iels se rencontrent, se découvrent, et redécouvrent ce qui les entoure: un espace pollué, chargé et étouffant. Guidé.e.s par le feu, iels entreprennent un chemin de libération et d'ouverture, de connexion à l'autre et de reconstruction.

ÉTINCELLE DE CRÉATION

Ce spectacle naît de l’angoisse provoquée par l’avenir qui se dessine : à quoi va ressembler notre monde ? Nous souhaitons donc explorer cette angoisse à travers le vivant lui-même : le corps animé. Nous plaçons deux corps différents avec deux rapports différents à l’espace et aux objets qui les entourent. La rencontre des deux nous permettra de construire un nouveau rapport au monde, voire un autre monde. À travers une recherche sur le feu, nous exprimons cette lueur d'espoir que la connexion à l'autre nous donne: une réparation, une force, un nouveau départ. Le feu nous permet de croiser nos deux mondes, la danse et le mime, pour créer un nouveau langage théâtral.

DRAMATURGIE DU FEU

Le feu est le seul élément naturel qui ne peut pas être pollué, qui semble échapper à la maîtrise humaine. Le feu est force, est source de renouveau et de rébellion, mais aussi source de lumière, un guide dans l'obscurité. Nous recherchons ce que ces qualités peuvent donner à un corps: un corps habité par le feu est un corps en ouverture (dans les gestes mais aussi aux autres, car le feu se nourrit de la matière autour), avec une gestuelle dynamique, qui domine l'espace. Nous explorons donc la transformation des deux personnages: de l'enfermement dans un monde dématérialisé, très réglé, le feu vient casser ce rythme régulier, vient ouvrir l'espace du décors et articuler les corps. De plus, le feu nous permet de rythmer notre spectacle avec des dynamiques contrastées: des étincelles, une petite flamme douce, un grand feu mu par le vent... 

TEASER ET DOSSIER

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.